Installation et fonctionnement d’un Sanibroyeur

Wysocka Ellen | Jul 05, 2018 | Travaux

sanibroyeur.jpg
  
  

Le succès du Sanibroyeur ne faiblit guère. Cet appareil pratique fait office de toilettes lorsqu’on ne peut malheureusement pas utiliser des toilettes normales. Mais avant de pouvoir s’en servir, il faut l’installer et au moins s’enquérir de son mode de f

Par rapport à ces deux problématiques, nous sommes allés à la pêche aux infos.

 

L’installation du Sanibroyeur

Elle se fait en plusieurs étapes.

Dans un premier temps, il faut savoir que le Sanibroyeur a besoin d’énergie électrique pour fonctionner. L’installation d’une prise électrique dans la salle de bain est alors indispensable. Les normes de sécurité doivent être respectées pour minimiser les risques d’électrocution.

Une fois la prise électrique installée, le Sanibroyeur peut être installé à son tour. Il vaut mieux faire appel à un professionnel même s’il est possible de procéder soi-même à cette installation. En effet, des tutoriels vidéo existent sur le net pour vous guider dans cette démarche. L’avantage du Sanibroyeur est que son installation peut se faire via la connexion à des canalisations disposant de diamètres réduits : de 22 à 65 mm (ce qui n’est pas possible avec des toilettes classiques).

Une fois l’installation terminée, le Sanibroyeur peut être utilisé.

 

Le fonctionnement

Il y a deux principaux modèles de Sanibroyeur :

-         Le Sanibroyeur classique

-         Le Sanibroyeur adaptable

 

On note la présence d’un moteur intégré et présent à l’intérieur du premier modèle, tandis que le moteur du second modèle est indépendant de la structure. Quel que soit le type de modèle du Sanibroyeur, le mode opératoire est celui-ci : lorsque la chasse d’eau est tirée, le moteur du Sanibroyeur se met en marche automatiquement et active le système de broyage.

 

On distingue trois principaux styles de broyage et chacun de ces styles appartient à un type de moteur.

Les moteurs de Sanibroyeur avec lames de couteau utilisent ce qu’on appelle la dilacération. Cette technique de broyage est effectuée au moyen des lames incorporées sur l’une des parties du moteur. Dans l’autre partie, on note la présence d’une turbine. Dès que le moteur s’active, les larmes se mettent à tourner très rapidement, effectuant ainsi le broyage, pendant que de l’autre côté la turbine expulse les déchets qui ont été broyés.

En outre, les moteurs de Sanibroyeur dotés de râpe ont un fonctionnement plus simple. La râpe fait aussi office de turbine. Elle assure donc ainsi le broyage des déchets ainsi que leur expulsion.

Et en dernier lieu, nous avons les moteurs de Sanibroyeur dotés de grosses turbines. Ces types de turbines bénéficient d’une grande puissance. Une fois activé, ce moteur accomplit ce broyage en aspirant avec une forte pression. Les matières broyées et aspirées sont aussitôt expulsées vers la canalisation d’évacuation.


mot clés :

  
  

Articles similaires