Le soubassement, un gros œuvre incontournable pour la construction de votre maison

Wysocka Ellen | Oct 16, 2017 | Construction

soubassement-fondation-maison.jpg
  
  

Focus sur le soubassement d'une construction

Le soubassement est la partie inférieure d’une fondation. Il porte l’édifice et les murs. C’est donc un travail d’une grande importance pour la construction d’une maison car il représente l’assise d’une construction, c’est-à-dire la base d’une fondation qui relie le sol avec la fondation elle-même.

Qu’est-ce que le soubassement plus exactement ?

Le soubassement d’une maison, c’est la partie sous les murs. En d’autre terme, c’est l’assise de la construction qui repose sur la fondation. Après avoir coulé les fondations, le constructeur d’une maison réalise le soubassement. Le soubassement a pour rôle principal de soutenir les murs de façade et les murs porteurs. C’est une étape importante dans la construction d’une maison car c’est sur lui que repose la fondation entière, sa solidité et sa durabilité. Le drainage du sol est également important pour le soubassement et la fondation. Il peut être pratiqué ou pas selon le type de soubassement choisi.

Un espace peut être laissé entre les fondations et le sol du rez-de-chaussée. Il existe trois techniques de soubassements différentes que vous pouvez choisir selon le type de votre sol, vos envies et vos besoins. Vous pouvez combiner deux d’entre eux afin d’obtenir le meilleur résultat possible.

Les trois types de soubassements

Il existe trois types de soubassement pour la construction de votre maison. La maçonnerie gros œuvre leman vous propose de choisir un ou bien la combinaison de deux d’entre eux.

  • Le soubassement de type hérisson : C’est le plus simple à réaliser et donc le moins couteux également. Pour ce cas de soubassement, le sol du rez-de-chaussée repose directement sur les fondations. Un lit de pierres compactées est installé. Puis, la dalle de sol du rez-de-chaussée de la maison est coulée. Cette technique de soubassement est l’idéal si vous avez un sol plat et bien drainé. Par contre, si vous n’avez pas un sol plat mais que vous voulez à tout prix un soubassement de type hérisson, il faut d’abord le mettre à niveau, ce qui demande beaucoup de travaux à faire et notamment le fait de creuser le sol.
  • Le soubassement de type vide-sanitaire : Un espace d’au moins 20 centimètres est laissé entre le sol et la fondation. C’est la technique la plus adaptée aux terrains en pente. A cause du fait qu’il y ait un espace entre le sol et la fondation, il n’y a pas de risque d’infiltration d’eau ou d’inondation pour la maison à construire. Il n’y a pas non plus de sensation de froid comme pour le soubassement de type hérisson.
  • Le soubassement de type sous-sol : C’est le plus couteux d’entre tous car il faut creuser le sol. Mais son avantage, c’est qu’il permet d’obtenir une surface habitable plus importante. Vous pouvez notamment aménager une cave, un garage ou d’autres encore.

Au cas où vous voulez construire une maison à ossature bois, une dalle de béton classique peut être utilisée en guise de soubassement ou bien une dalle en bois qui repose sur des plots ou des pilotis.


mot clés :